• NcNaturellement

La tisane. Bien-faits et préparations

Tisane est le terme générique pour désigner plusieurs préparations dont font partie la décoction et l'infusion.

🌿 Les plantes ont constitué le premier et le principal outil thérapeutique à la disposition de l'homme et ce pendant de nombreux siècles.


​🌿 La tisane est bien plus que de l'eau chaude, puisqu'elle contient tous les principes hydrosolubles de la plante tels que les vitamines, minéraux, et huiles essentielles.


🌿 Dans la médecine chinoise par exemple, il est fortement conseillé de boire trois tasses d’eau chaude par jour (à température du corps, soit environ 37 – 40 degrés Celsius) pour garder la santé.


🌿 La forme liquide assure une des meilleures bio-disponibilités pour l'organisme, aussi bien en ce qui concerne la quantité que la rapidité de l'absorption.


​🌿La cure de tisane opère un travail de nettoyage et de détoxication de l'organisme, de libération de toxines. Elle prépare le terrain pour que le traitement homéopathique ou phytothérapique puisse agir, elle diminue les effets secondaires en cas d'élimination brutale et rétablit l'équilibre fonctionnel du corps.

Elle permet aussi de mieux tolérer les traitements de chimiothérapies à long terme et d'en atténuer les effets indésirables.

🌿 Les résultats peuvent-être observés très rapidement, notamment dans certaines pathologies aiguës telles qu'infectieuses (virales ou bactériennes  : grippe, orl, cystites .....), inflammatoires (colites, arthrites ....), spasmodiques, affections cutanées diverses.


L’infusion est ainsi considérée comme le plus vieux remède du monde.

Sous cette forme, elle peut présenter plusieurs usages :

📍En boisson sous forme d’infusion, de bouillon ou de soupe ;

📍 En cataplasme et en lotion (pour nettoyer ou cicatriser une plaie) ;

📍 En friction (pour les cheveux) ;

📍En sirop (après adjonction de sucre) ;

📍 En bain (bain de siège, bain de pieds) ;

📍 En inhalation (voies respiratoires) ;

📍 En gargarisme (maux de gorge)….


Les dosages

📍 1 cuillère à soupe, correspond à environ 3 à 9 g de plantes (selon celle choisie).

📍 1 cuillère à café correspond à environ 1 à 3 g.

Pour la quantité d'eau 1 tasse correspond à environ 1/4 de litre soit 250 ml.


Si les plantes choisies sont coupées en tout petits morceaux (menu ou infusette) c'est très souvent le cas, la cuillère est bien pratique pour un dosage rapide.


Si par contre les plantes se présentent sous la forme entière, par exemple fleurs entières de camomille ou feuilles entières de menthe ou verveine, un peu plus grandes et parfois recroquevillées sur elles-mêmes, une seule feuille risque de remplir toute la cuillère et vous n'obtiendrez pas le bon dosage ! Il faudra dans ce cas peser la dose recommandée et évaluer le volume en cuillère pour les prochaines infusions (inutile de peser à chaque fois, on n'est pas au microgramme près). 


Pour la menthe 5 feuilles entières par tasse par exemple.


Dosage en fonction de l'âge :

Adulte = 1 quantité

Grand enfant =1/2

Enfant=1/3

Bébé=1/6 (comme pour l'enfant mais divisé en 2).



Posologie

En cas de phase aigüe (type infection ou douleur intense), il est conseillé de boire entre 2 et 3 tasses par jour,  durant un maximum de 7 jours consécutifs.

Parfois, il est même préconisé de boire une tasse toutes heures à toute les 2 heures durant les premières 24 h.

L'option que je préfère, c'est de se préparer 1 Litre, et de le boire dans la journée. Arrêt 3 heures avant d'aller dormir. Vous pouvez la mettre dans un thermos, ou même la boire froide.


Pour une cure longue durée (cure saisonnière par exemple), boire 2 tasses par jour durant 7 jours consécutifs, stopper durant 7 jours, on appel ça une fenêtre thérapeutique puis reprendre la boisson durant 7 jours, et ce jusqu’à 21 jours de cure.

⚠️⛔️ Ne jamais réchauffer une préparation, cela inhiberait les actifs. Pour réchauffer la tisane, faire chauffer de l'eau et la verser sur la préparation déjà faite.


L'eau aussi, pour la tisane a son importance.

💧 Pauvre en calcium (=peu de calcaire), pauvre en minéraux de manière générale (attention aux eaux fortement minéralisées de type Contrex, Vittel, Hépar, La Française…),

💧 Choisissez une eau de source ou minérale à faible contenance en "résidu sec", ces informations sont indiquées sur chaque étiquette des bouteilles vendues dans le commerce. 💧 Un pH neutre (autour de 7) est idéal aussi.

Votre eau du robinet répond peut-être à ces critères de choix, si ce n'est pas le cas, voici le nom de quelques marques d'eau très faciles à trouver dans le commerce : Volvic, Mont Roucous, Mon Calm, la Volcania, ou si vous ne trouvez pas alors l'Evian fera l'affaire.

💧 L'eau ensuite portée à ébullition, fournira une action d'extraction supplémentaire, elle s'immisce dans les tissus de la plante et les désintègre afin de libérer ses composants "hydrosolubles".


Infusion ou décoction ?

🌿 Selon les plantes et surtout les parties de plantes que l'on utilise pour faire sa tisane, le mode de préparation est différent.

🌿 L'infusion convient particulièrement bien aux fleurs et aux feuilles (fines ou aromatiques) ou en tout cas pour les parties les plus fragiles. La décoction est principalement utilisée pour extraire les propriétés des parties denses de la plante comme, les graines, les racines, les tiges et les écorces.


L'infusion

🌿 Elle consiste à verser de l'eau bouillante sur des plantes au moment précis où l'eau entre en ébullition. Il faut alors couvrir le récipient et laisser infuser le temps nécessaire (de 2-3 min. pour les aromatiques et les thés à 10 min. en général voire une heure selon la plante). 🌿 Vous pouvez mélanger la préparation à l'aide d'une cuillère en bois avant de filtrer et de déguster. L'infusion peut éventuellement se sucrer au miel ou avec du sucre complet bio (jamais de sucre raffiné), il est cependant conseillé de ne pas sucrer les infusions préparées avec des plantes amères qui ont comme visée thérapeutique d'activer les fonctions biliaires et hépatiques. Le goût amer a justement toute son importance, faites la grimace mais ne sucrez pas ! 

Mode d'emploi

👉Verser de l'eau bouillante sur des plantes au moment précis où l'eau entre en ébullition, ⚠️ ne pas faire bouillir . Il faut alors couvrir le récipient et laisser infuser le temps nécessaire (de 2-3 min. pour les aromatiques et les thés à 10 min. en général voire une heure selon la plante).

👉Vous pouvez mélanger la préparation à l'aide d'une cuillère en bois avant de filtrer et de déguster.

👉L'infusion peut éventuellement se sucrer au miel⚠️ il est cependant conseillé de ne pas sucrer les infusions préparées avec des plantes amères qui ont comme visée thérapeutique d'activer les fonctions biliaires et hépatiques. Le goût amer a justement toute son importance, faites la grimace mais ne sucrez pas ! 


La décoction

Il s'agit de faire bouillir (100°) de l'eau froide dans laquelle on a mis les plantes au préalable. Le temps d'ébullition varie de 2-3 min. à 10 min. en général

Voire 1/2 heure - 3/4 d'heure selon la ou les plantes utilisées.



Choisir les plantes TOUJOURS d’excellente qualité.

Le mieux est de les cueillir soi même, sous les conseils avisés, d'un phytohérapeuthe, naturopathe ou herboriste.


Lors de l’achat, elle doit être :

En vrac évitons le sur emballage plastique…

Entière, sans partie abîmée ou nécrosée (les plantes en poudre sont plus difficiles à contrôler, perdent leurs qualités très rapidement et se conservent moins longtemps) ;

TOUJOURS d’origine biologique labellisée (sauf si elle provient de ton jardin ou de ta cueillette personnelle). Les résidus de pesticides peuvent se retrouver très facilement dilués dans l’eau, donc attention….


ATTENTION, les plantes ne sont pas anodines, et peuvent être dangereuses même.

⚠️ Dans tous les cas : ne doublez pas les doses, vous ne guérirez pas deux fois plus vite.

En outre, en dépassant les dosages recommandés, vous risqueriez de ressentir des effets secondaires.

⚠️ Respectez strictement les recommandations indiquées sur la fiche de la plante choisie.