• NcNaturellement

La petite pervenche, la fleur des sorciers.

Elle a été considérée depuis le moyen âge comme une plante magique, utilisé par les sorciers pour fabriquer les philtres d’amour, ce qui explique sa dénomination : «Violette des sorciers».


Les feuilles de la petite pervenche  contiennent des tanins, de la vitamine C, du calcium, du sodium, du potassium, de l’acide formique, des hydrates de carbone entre autre , mais surtout des alcaloïdes dont la vincamine.

L'alliée des seniors

Ce sont les feuilles séchées de cette petite vivace qui servent généralement comme grand remède contre l’insuffisance circulatoire cérébrale.

Ces feuilles renferment en particulier un principe actif utilisé dans de nombreux médicaments, la vincamine, qui possède une action très bénéfique sur la circulation sanguine du cerveau.

Par l’amélioration du débit sanguin des capillaires, on constate une meilleure irrigation des tissus. L’apport en oxygène devient alors optimal permettant ainsi aux neurones des séniors de fonctionner bien mieux. La petite pervenche aide également à lutter contre les troubles de la concentration, de la vision ou de l’audition.

Elle diminue aussi les pertes d’équilibre et les vertiges.

Pour les diabétiques, boire cette infusion comme boisson au long de la journée.

En tisane

Il vous suffit de les récolter avant la floraison (de l’automne au moins de mars) et de les faire sécher à plat dans un endroit sec et aéré.

Utilisées en décoctions, les feuilles de petite pervenche aideraient à lutter contre plusieurs maux. Pour cela, mettez 30 à 50 g de feuilles séchées dans une théière. Versez un litre d’eau bouillante et laissez infuser quelques minutes. Buvez 2 à 3 tasses par jour.


En décoction

La décoction avec des quelques feuilles séchées dans 1l d’eau permet de soigner certaines maladies de la peau ou pour laver les plaies.

Elle a des propriétés  anti-inflammatoires, hémostatiques et cicatrisantes.

En gargarisme

Elle peut aussi être utilisée pour les bains de bouche afin de soigner les aphtes, gingivites, ou les maux de gorge


A table

Fleurs consommables et décoratives.


ATTENTION

La petite pervenche est contre-indiquée chez la femme enceinte et les personnes atteintes de tumeurs cérébrales.

Si vous utilisez les feuilles en usage interne , elles seraient toxiques pour le foie et les reins. Faites bien attention à la dose et pas d’usage prolongé sans avis médical.